Fórum » Actualité

Last.fm payant en France ?

 
  • De la difficulté pour les sites musicaux ( Le Monde du 2 Avril )

    The Futur of Music - un scénario des progrès à venir dans le domaine des cites musicaux ou pour quoi paierons-nous. (ZDNet du 3 avril )

  • antifach a dit :
    au lieux de vous prendre la tete sur le site qui devient payant (vous devrier avoir l'abitude du sisteme de vol organiser(par l'etat)français et regrouper vous pour manifester votre mécontentement en ver le gouvernement et ses sale abitude de fire payer tout et nimporte-quoi au gens du peuple.
    voila juste un coup de geule(pour le gouvernement)
    et rester solidaire pour une possibilter de victoire

    Ton post est hors-sujet... je ne vois pas ce que vient faire le gouvernement là-dedans. Last.fm n'est pas un service public.

  • L' article de ZDNET cité plus haut est intéressant, mais lorsqu'il est écrit que nous serons prêts à payer sans problème vu la haute valeur ajoutée de ce qu'on nous propose, l'auteur ne nous dit pas ce que nous voudrons bien payer :

    3 euros (si on se tient à ce tarif, pour moi hallucinant... ) à last+ 3 euros à deezer + 3 euros à spotify +3 euros à pandora... combien de fois étant entendu que nous ne pourrons nous contenter d'un seul canal de diffusion (perso j'utilise last, deezer et spotify suivant les besoins...)

    Je trouve les diffuseurs très gourmands : à aucun moment ils ne sont créateurs de contenus. Se plaindre de restituer 30 à 50% de leurs recettes publicitaires aux créateurs de contenus quand ils ne sont que simples canaux de diffusion; c'est se foutre du monde (surtout quand ils font le parallèle avec les radios et télés qui créent, elles, une bonne partie du contenu et ont des frais de fonctionnement autrement plus importants )!

    A tout ceux qui écrivent : "oui, mais vous savez, je suis prêt à mettre la main au portefeuille pour la musique etc...", CE N'EST PAS POUR LA MUSIQUE QUE VOUS FAITES UN GESTE. C'est pour une entreprise privée ! Ils ont beau jouer les cools, faire jouer l' "esprit communautaire", les acteurs de tout ça ce sont les artistes d'une part, et les créateurs d'articles, de tags, de groupes, de biographies, bref VOUS !

    Et combien last vous a payé pour tout ça déjà ? Combien de temps resteront nous "naïfs" !

  • Last.fm, Deezer etc. ne créent pas la musique, mais ils payent des droits pour diffuser/proposer de la musique, par conséquent il faut bien qu'ils trouvent de l'argent quelque part. La première solution est la publicité, mais au bout d'un moment cela ne suffit plus, surtout si on ajoute le fait que beaucoup de monde utilise le duo Firefox+Adblock, du coup ils passent à la seconde solution : l'abonnement.

    Le "tout gratuit" a une limite, même si vous refusez cette réalité.

  • ils payent des droits pour diffuser/proposer de la musique, par conséquent il faut bien qu'ils trouvent de l'argent quelque part.

    Qui ne voit pas la réalité ? Les chiffres qui sont donnés par Deezer sont, je le réécris (probablement pour que ce ne soit pas lu de nouveau...) une restitution de 30 à 50 % des recettes publicitaires pour payer les artistes.

    Donc, voilà, les artistes sont payés et... Ô, Magie, il reste 50 à 70 % de recettes publicitaires (Adblock ou pas, hein, Solid-Snake56! Ca n'a juste rien à voir avec la question...) pour payer, pour payer... pour payer quoi au juste ? Je veux bien que le maintien des serveurs et la "location" de bande-passante (les "tuyaux") coûte (très) cher ... mais je crois que ces messieurs ont un très, très, très gros appétit. Et ce n'est pas moi qui nourrirais...

    De plus, n'oublions pas le plus inexcusable dans l'affaire : rien ne peut justifier que l'usager de last.fm français, espagnol ou italien paie quand l'Anglais, l'Allemand et l'Américain ne paie pas !

    P.S. : Excuse-moi au passage pour le ton très "sarcastique" Solid-Snake56, ce n'est pas à toi qu'il est destiné, évidemment !

    Editado por Le-Ventre em Abr 8 2009, 20h28
    • [Usuário excluído] disse...
    • Usuário
    • Abr 8 2009, 16h08
    Me demande si ça sera contournable avec des proxys tout ça :/

  • ThatSchmuck a dit :
    Me demande si ça sera contournable avec des proxys tout ça :/

    La réponse est... oui bien évidemment ! Comment pourrait-il en être autrement...?

  • et en fait c'était un poisson d'avril! (ou alors y a personne aux commandes!)

    • [Usuário excluído] disse...
    • Usuário
    • Abr 8 2009, 21h54
    J'imagine le communiqué indiquant que c'était un poisson d'Avril ! :)

  • Commentaire de ''The Futur of Music''

    Les plate-forme musicales en lecture en continu (streaming) ont pour vocation de diffuser de la musique tout en restituant les droits aux auteurs, en accord avec les maisons de disque. La valeur ajoutée étant ici représentée par la musique et seulement par la musique. Le projet que nous expose ce texte serait de ne plus seulement de nous proposer de la musique (ce qui n'est peut être pas rentable, après tout ?) mais surtout de nous vendre des services.

    Il se trouve qu'une entreprise comme Last.fm doit faire face à son inévitable vieillissement face à une foultitude de jeunes services concurrents. On peut d'ailleurs parler là de génération spontanée, car nous sommes passé en un an de cinq services ( Napster, Imeem, Deezer, Pandora et Last.fm) à plusieurs dizaines qui tentent de grignoter cette part de marché. Il ne passe d'ailleur pas un jour sans que l'on apprenne la naissance d'un nouveau service de musique en ligne en P2P, streaming, le marché est en passe d'être saturé.
    A la manière du scénario cité plus haut ( ''The Futur of Music'' ) CBS pourrait avoir pour Last.fm un projet d'élargir le choix de ses services tout en restant à la pointe des avancées technologiques.
    Cela pourrait paraitre prometteur... Mais ce qu'on observerait c'est une mutation importante dans la vocation de ce type de service. Si vous êtes utilisateur d'I.pod, si vous écoutez la musique et suivez vos mail à l'aide d'un téléphone, si vous êtes gaga de ces gadgets numériques, si le fait '' d'échanger instantanément des playlists ou des albums entre vous autour du même bar avec nos combinés, piloter à distance la musique diffusée par l'ordinateur ou une chaîne hi-fi via Bluetooth, ou encore programmer une ambiance musicale pour le repas en quelques secondes'' vous fait kiffer, alors vous serez là le plus heureux des consommateur dans le meilleur des mondes, dussiez-vous payer d'avantage pour ces joujoux...
    Pour beaucoup encore, pour qui un téléphone sert d'abord à téléphoner, une plate forme communautaire musical sert à écouter de la musique chez soit, permet d'en découvrir et à partager tout cela avec d'autres auditeurs. Ce fut une belle et généreuse idée, en somme...
    Je le répète, la musique et la promotion de leurs auteurs en était la substantifique moelle...
    Demain un service comme Last.fm pourrait changer de modèle économique et prendre une option à plus forte valeur ajouté en misant sur les produits dérivés technologiques. Il servirait alors à vendre cette technologie plutôt que la musique et ces collaborateurs seraient moins les artistes que les opérateurs, prestataires de service en ligne et fabricants, la musique ne représentant plus ici qu'un contenu indifférencié.
    Dans un cour d'économie on peut lire:
    '' Le moteur de la nouvelle économie n'est pas tant l'utilisation du volume ou l'intégration de la chaîne de production-diffusion pour baisser les prix, mais la production de valeur ajoutée. ''
    Devant l'infinité de services que nous rendent les nouvelles technologies, il est impératif de savoir quel sont nos besoins et comment celles-ci peuvent y répondre, cela nous évitera demain d'être tributaire du superflu.
    Demandez-vous aussi en quoi sera investi l'argent que vous donnerez à ces services.

  • et alors! et alors! et alors!

    bon qu'est-ce qu'on fait, on s'en va, vous réfléchissez, vous avez changé d'avis...
    Depuis le massacre du site cet été, mes playlists sont sur Deezer, mais je reste attaché à last fm (trop sentimental), dîtes s'il faut partir complètement, ou continuer à éspérer quelque chose...

  • Wait ans See...

  • bip bip!!!!!!!!!!!!!!!

    Zorro est arrivé, sans se presser, le grand Zorro, le beau Zorro, avec son cheval et son grand chapeau.... Bon, ben on attend toujours...

    • Racornic disse...
    • Usuário
    • Abr 21 2009, 8h20
    Ca ne change rien pour les inscrits aux forums et autres ?

  • Hein ?... Quoi ?...


  • voilà c'est fini!

    bye les amis!

  • Voila lastfm.fr vient de se saborder! Adieu la revolution musicale.


    Apres toutes ces annees a faire de la pub pour ce "concept" autour de moi, je suis bien écoeuré. J'étais grand fan.

    Si il y a une quelconque action de manifestation pour espérer un retour en arrière, j'y adhèrerai. On vous excusera d'avoir céder aux chants de certaines sirènes qu'on aurait aimé ne pas voir roder ici. Mais pour l'heure, je passe mon chemin.

    Bye bye!

  • dégouté

    salut,

    et bien pareil, adieu lastfm...


    Tivincent

    Stop the Cono !
  • OK, ça y est, c'est la fin. Je vais virer mes morceaux... c'est fou ce gâchis. Toujours prêt pour une action de groupe Mandrake2000 ? Ou pas?

  • N'importe quoi cette histoire

    Payer pour écouter la radio ?
    Et puis quoi encore ?
    pfff ...



  • Oui oui...

    Ben faut s'y mettre... (Soyez pas trop pressé!...)
    Pour l'instant, j'arrête le scrobbling mais je garde le profil et la radio parcequ'elle arrache et que je n'ai pas le cœur à détruire autant d'heures de contributions...
    Pour le reste, tout a été dit ad-nauseum...
    A part qu'il y a une astuce, pour l'instant, pour contourner le payement de la radio, c'est de recréer un nouveau profil après chaque écoutes des 30 morceaux et de le redétruire en suite...
    Bof, en attendant mieux, c'est plutôt drôle...

    • dydou disse...
    • Usuário
    • Abr 23 2009, 13h18

    last time sur last fm

    je suis dégoutée, et le mot est faible !!!
    c'était devenu indispensable d'avoir last fm sur tous les pc où j'allais pour avoir "ma" musique partout (même au taf !!! c'était grand !)
    et puis, c'est sans compter que last fm était une vraie alternative au téléchargement !!

    Enfin, c'est du passé, ça y est..

    PS: faudrait péter la gueule à celui qui a dit pour la première fois que "toutes les bonnes choses ont une fin" ! On n'a pas idée de mettre des concepts pareils dans la tête des gens !!!!!

    • ne0_29 disse...
    • Usuário
    • Abr 23 2009, 14h39
    Voilà pareil que les autres, sur mon lieu de boulot je programmais avec last.fm...

    Ben maintenant c'est Deezer, c'est dommage j'aimais bien écouter ma bibliothèque.

    Kentoc'h mervel eget bezañ saotret ! Brest da viken !
  • Moi pareil, alors que chez moi j'écoute des cd que j'ai achetés. M'abonner pour écouter ma bibliothèque au boulot ça reviendrait à les payer deux fois! Depuis le début, CBS croit que Last Fm est un moyen de vendre de la musique alors que c'était tout autre chose...

Usuários anônimos não podem postar mensagens. É preciso fazer login ou criar uma conta para postar nos fóruns.